Pédagogie de projet

La pédagogie de projet est une approche qui a fait ses preuves et qui se marie très bien à la classe inversée. En effet, bien que le temps de classe libéré par le modèle inversé puisse être utilisé pour des discussions et de l’entraide sur des points de cours et des exercices, il peut aussi servir à travailler sur des projets pédagogiques intéressants.

La classe inversée et la pédagogie de projet partagent d’ailleurs le même principe : rendre l’élève acteur de son apprentissage. Cette philosophie est le coeur de la pédagogie active, qui, comme son nom l’indique, se base sur le fait qu’on apprend mieux en étant actif et en découvrant par soi-même.


Pédagogie de projet dans une classe inversée

Des intérêts nombreux

La pédagogie de projet permet, entre autres, une plus grande motivation à apprendre, une meilleure compréhension de l’information, un développement des capacités de recherche, d’analyse et de résolution de problème, et davantage d’interactions sociales. A mesure qu’ils réaliseront des projets, les élèves apprendront à mieux réfléchir, auront plus confiance en eux, et développeront un modèle d’apprentissage dont ils se serviront tout au long de leur vie.

Mais l’intérêt le plus fort de cette pédagogie réside dans le fait qu’elle permet de donner du sens aux choses. Rien n’est plus décourageant pour un élève que de se dire “ça sert à rien ce truc…”. Dans son livre Expanding Boundaries: Serving and Learning, l’éducatrice Lucy Calkins écrit :

“Si on demandait aux élèves quel a été le temps fort de leur scolarité, la plupart choisiraient un moment où ils se sont impliqués dans un projet important… Je pense à des jeunes qui ont lancé une campagne “sauvons les arbres” pour éviter que les chênes à l’extérieur de leur l’école ne soient abattus. Je pense aux enfant qui écrivent le journal de l’école, jouent dans la pièce de fin d’année, organisent le comité de construction de l’aire de jeu… Sur de tels projets, les jeunes travailleront avant l’école, après l’école, pendant la pause déjeuner. Nos élèves veulent travailler dur sur des aventures qu’ils considèrent importantes.”

Cette pédagogie est aussi un moyen de faire découvrir le monde, en apportant en classe des projets réels, et parfois en emmenant la classe sur le terrain. Les élèves peuvent se faire un réseau et des expériences qui seront précieux pour leur carrière. Enfin, c’est une occasion pour eux de se découvrir des passions.

Pour utiliser pleinement le potentiel du modèle de classe inversée, il peut donc être judicieux de mettre en place des activités telles que :

- ateliers (écriture, construction de modèles, travaux artistiques…)

- projets de recherche (sur un phénomène, une invention, un animal, un événement historique, une culture étrangère, etc.)

- expériences (en classe, en laboratoire ou en extérieur)

- débats, jeux de rôles et reconstitutions

Exemples de pédagogie de projet

Brad Flickinger, enseignant à la Bethke Elementary School au Colorado, utilise la pédagogie de projet pour ses classes. En voici quelques exemples :

- Création de maquette et tournage d’un mini film

Création d’une maquette, prise en main d’un logiciel de montage et réalisation d’un film d’animation. De quoi raconter une histoire et apprendre beaucoup de choses tout en s’amusant.

élèves qui tournent un film sur ordinateur en classe

Tournage du prochain n°1 au box office : “Le serpent géant des pyramides”

élève qui tourne un film dans une classe inversée : la pédagogie de projet

Acte deux : nos héros sont contraints de se retrancher dans le désert.

Des élèves tournent un film avec un appareil photo et une maquette : pédagogie de projet

Cinéma expérimental… petit budget mais grande inspiration.

- Construction d’un pont suspendu

Des groupes d’élèves doivent rivaliser d’ingéniosité et d’imagination pour construire le pont le plus long. Vont-ils collaborer entre équipes ou jouer perso ?

Des élèves construisent un pont suspendu dans leur classe inversée

“En plus on peut manger plein de glaces.” – Kevin

Un groupe d'élèves construit un pont suspendu

“Monsieur, je peux changer de groupe ?”

- Fabrication d’un robot sur poulie

Le but de la manoeuvre est de monter un robot qui devra traverser la salle le long d’un cable et lacher des grains de riz dans un récipient. Les élèves devront calculer la distance exacte à parcourir en fonction du diamètre des poulies. Objectif : réussir à mettre le riz dans le récipient avec le moins d’essais possible !

Montage d'un robot en classe

“3… 2… 1…”

Un robot monté sur poulie en salle de classe : pédagogie de projet

Larguez les amarres !

Robot sur cable en salle de classe

Tonnerre d’applaudissements pour l’équipe gagnante !

- Fouilles archéologiques

Voici un exemple de projet qui s’accompagne d’une sortie scolaire. Si vous n’avez pas de lieu propice pour trouver des choses intéressantes telles que des fossiles ou des objets anciens, proposez-leur une chasse aux trésors, avec une carte et des indications, pourquoi pas sous forme d’énigmes. Les fouilles sont une activité qui leur apprendra à être méticuleux et patients, tout en leur apportant l’excitation de la découverte et des surprises.

Projet de fouilles archéologique pour des élèves

Chaque élève s’active sur sa zone de recherche pour trouver des trésors perdus…

Chasse au trésor pour ces élèves d'une classe inversée

“Ohhh, ça a l’air joli… il faudra chercher de quelle culture ça peut bien venir”

Poterie découverte lors d'une fouille archéologique

Une belle poterie à entreposer dans la salle de classe.

- Emission pour la radio de l’école

Certains projets ne nécessitent pas forcément une classe entière et peuvent n’être réalisés que par les élèves qui y sont intéressés. Animer une émission de radio locale, par exemple, est une activité qui peut plaire aux élèves qui aiment communiquer. N’hésitez pas à proposer des projets adaptés pour tous les goûts – après tout, les élèves une fois adultes devront choisir leur voie professionnelle, alors pourquoi ne pas les encourager dès l’école à se découvrir des intérêts et à s’y lancer ?

Radio de l'école

“Météo de l’école : risques de tempête de boules de neige pendant la récré.”

Sourire et pouce levé d'un élève qui anime la radio de l'école

Prochaine étape : animer le JT.

 

Des possibilités infinies

La pédagogie de projet peut donc prendre autant de formes que votre imagination le permet. Cependant, de la même façon que la classe inversée ne résout pas tous les problèmes, cette méthode d’apprentissage nécessite des activités pertinentes. A l’instar des cours, les projets doivent être de qualité pour qu’ils aient un intérêt. Si vous vous contentez de demander à vos élèves qu’ils fassent un exposé ou qu’ils construisent un modèle en suivant simplement des plans sans que ça ne demande de réflexion, ils n’apprendront pas grand chose. Il faut qu’ils aient l’occasion de se creuser la tête.

Un bon projet requiert l’utilisation de facultés mentales variées telles qu’analyse, réflexion, recherche, expérimentation, imagination, coopération, communication, etc. C’est seulement en faisant travailler ces facultés qu’ils les feront progresser. Lorsque vous leur proposez une activité, posez-vous donc les questions suivantes : “Que suis-je en train de leur faire travailler ? En quoi seront-ils meilleurs une fois le projet terminé ?”

Pensez aussi au facteur motivation, qui est crucial, comme je l’ai expliqué dans cet article. Vous pourriez être surpris de la détermination dont vos élèves feront preuve si vous trouvez quelque chose qui les touche.

Pour plus d’informations sur la mise en place d’un projet pédagogique, vous pouvez lire ce mini-guide.

Et surtout, n’ayez pas peur d’expérimenter, voyez ça comme une aventure !

(Source photos)